Plomberie raccords : tout savoir

Connexions à souder ou à sertir pour les installations en cuivre. Connecteurs à sertir, à glisser, etc. Pour les installations PER, ou même les pièces à coller. Raccords de vidange ou de pression en PVC : Voici nos conseils pour réussir vos travaux de plomberie dans la maison !

Plomberie raccords principaux :

De manière générale, il s’agit des spécifications des principaux raccords de plomberie :

  • Les raccords en cuivre sont soudés, des outils de plomberie sont nécessaires pour l’installation ;
  • Les raccords en silicone sont utilisés pour raccorder des tuyaux sans avoir à les souder ;
  • Ceux à vis sont vissés avec du téflon, de la pâte à joint ou de l’étamine ;
  • Les connexions PER font partie intégrante des installations PER ;
  • Les raccords de PVC, de pression et de drainage sont collés ;

Les raccords sont utilisés dans les systèmes de tuyaux en polyéthylène (alimentation principale), qui sont connectés par filetage.

Dans 90 % des cas, les installations sanitaires sont réalisées avec des pièces en cuivre et, par conséquent, les pièces les plus utilisées dans les raccordements sanitaires sont celles en cuivre, les raccords bicônes, les raccords filetés et les raccords en PVC, qui sont généralement utilisés pour les installations d’évacuation d’eau.

Plomberie raccords : connexions par soudure

Connexion en cuivre

Les raccords en cuivre sont soudés sur les tuyaux en cuivre. Il existe deux types de brasage : le brasage fort pour les conduites d’eau chaude et de chauffage et le brasage tendre pour les raccords d’eau froide. La soudure pour le cuivre se fait par fusion de différents types de métaux à l’aide d’un chalumeau ou d’un fer à souder à la flamme. Les pièces de raccordement à souder sont dimensionnées en fonction du diamètre des tuyaux et configurées en fonction du type de pièce de raccordement (coudes, tés, manchons, etc.).

Raccords filetés

Les raccords filetés garantissent l’étanchéité grâce à l’application de téflon ou de pâte d’étanchéité sur le filetage. Ils peuvent être utilisés pour les canalisations domestiques et peuvent être fabriqués en laiton ou galvanisés.

Ils sont fabriqués dans différentes tailles de filetage, exprimées en millimètres ou en pouces. Les raccords filetés peuvent être mâles, femelles ou mâle-femelle, et se présenter sous la forme de coudes, de tés, de manchons ou de bouchons. Un joint d’étanchéité peut être nécessaire pour les installer.

Connexion à deux cônes

Les raccords bicônes sont utilisés pour visser deux tuyaux en cuivre ensemble sans avoir à les souder. C’est la solution parfaite pour des raccordements rapides et variables : une bague, qui s’aplatit lors du serrage, garantit l’étanchéité du raccordement au tuyau en cuivre, sans l’utilisation d’un fer à souder ou d’un chalumeau.

Connexion PER

Les initiales PER ou PEX sont nécessaires pour le matériau (polyéthylène réticulé) de ces pièces, qui permet de réaliser des raccords dans les tuyaux. Le PER est un tuyau flexible qui, grâce à sa facilité de montage sans soudure, est utilisé dans la rénovation et l’installation d’eau et de chauffage.

On peut distinguer 4 grands types de raccords PER : à compression, filetés, coulissants et automatiques.

Connexions par compression

Comme son nom l’indique, l’étanchéité est obtenue parce que la pièce de raccordement agit en comprimant le tuyau. La compression est réalisée au moyen d’un filet d’écrou. Il s’agit donc d’un raccord à compression pour lequel seule une clé plate est nécessaire.

Connexion par sertissage ou par pression

Ce type de connexion est plus complexe que les connexions par compression. Dans ce cas, l’étanchéité est obtenue en vissant la pièce dans le tuyau PER. Des presses à sertir ou des pinces sont nécessaires pour réaliser ce type de connexion.

Connexion coulissante

Il s’agit de la connexion PER la plus fiable. Il est utilisé, entre autres, dans les circuits de chauffage, où une étanchéité parfaite et durable est requise. Ce type de raccordement nécessite une certaine expérience et un équipement adéquat : des pinces à évaser et des pinces coulissantes.

Connexion automatique

Comme pour les raccords à compression, aucun raccord ou matériau spécial n’est nécessaire pour les raccords automatiques. Ils sont assemblés à l’aide de clips qui sont ensuite verrouillés par un écrou. Ils sont très faciles à assembler, mais ils sont aussi les moins résistants aux connexions PER.

Raccords plomberie : Connexions à coller

Raccords de drainage en PVC

Le PVC d’évacuation définit un type de PVC qui n’est pas conçu pour résister à une quelconque pression interne. L’écoulement de l’eau se fait donc par gravité. Ce type de PVC est utilisé pour les tuyaux d’éviers, de lavabos, de douches, de baignoires et de toilettes.

Ainsi, pour créer un réseau de drainage, nous disposons de tous les diamètres et types de raccords en PVC : coudes, tés, manchons, réducteurs, etc. Ces raccords sont collés avec une colle spéciale pour PVC afin d’obtenir une installation étanche et rigide. 

Raccords à sertir en PVC

Raccordement de pression en PVC

Contrairement aux PVC d’évacuation, les PVC pressurisés sont, comme leur nom l’indique, étanches à la pression. Ils peuvent donc contenir l’approvisionnement en eau.

Pour constituer un réseau PVC sous pression, on trouve également toutes sortes de raccords (coudes, manchons, tés, réductions à visser, raccords, clapets anti-retour…).

Ces raccords sont collés (dans le cas de raccords mâle/femelle), ou vissés (dans le cas de raccords, de clapets anti-retour, de raccords union, etc.)

Plomberie raccords: types de connecteurs

Manchon

Les manchons sont utilisés pour raccorder deux tuyaux en ligne droite : les deux pièces doivent avoir le même diamètre. Dans le cas contraire, les pièces sont appelées réducteurs ou réductrices.

Coude

Les coudes sont disponibles dans différents angles. Les plus courants sont ceux à 27°, 45° et 90°. Ils sont fabriqués de manière à ce que le tube de cuivre soit inséré à l’intérieur de la pièce à souder. En raison de leur facilité d’assemblage, les coudes en cuivre à souder sont principalement utilisés dans les travaux de rénovation ou de réparation.

Dans les nouvelles installations, il est plus simple et plus fiable de cintrer directement le tube de cuivre : couronne de cuivre recuit, dans laquelle le tube est cintré avec une cintreuse. Les coudes doivent tous avoir le même diamètre.

Réducteur

D’une manière générale, les réducteurs sont exactement comme les raccords, sauf qu’ils permettent d’assembler deux tuyaux de diamètres différents. Les différences de diamètre sont limitées à une seule taille.

T

Un “T” est un raccord en forme de T, qui est utilisé pour joindre trois tuyaux ou raccords ensemble. Ces pièces peuvent être constituées de trois entrées de même diamètre ou combiner des tailles avec une réduction.

Bouchon

Un bouchon permet de condamner un tuyau.

Raccords à collerette

Le raccord à vis bridé permet d’assembler un tube de cuivre rigide sur un autre élément ou avec un raccord fileté. Le terme “col bridé” désigne la forme donnée à l’extrémité d’un tuyau rigide, où elle verrouille le raccord fileté.

Un joint d’étanchéité doit être fixé sur la partie plate créée par le collet à bride.

Plomberie raccords : comment choisir les pièces de raccordement filetées

Matériau : laiton ou galvanisé

L’acier galvanisé offre une très bonne résistance à l’oxydation en milieu humide, et une meilleure résistance mécanique que le laiton à l’abrasion, à la déformation et à la traction. Son utilisation n’est pas recommandée en combinaison avec de l’acier non galvanisé et dans des environnements humides, car une corrosion galvanique peut se produire.

Convient pour l’eau potable et les circuits de chauffage (≤ 60 ° C). Le laiton est plus malléable et plus résistant à l’oxydation dans les environnements humides.

Plomberie raccords : dernier conseil

Le réseau complet est en grande partie formé et assemblé en collant les pièces ensemble. Une pente minimale doit être respectée afin que l’eau s’écoule correctement et qu’il n’y ait pas de débris pour obstruer le réseau. Toutes les canalisations d’eaux usées sont réunies dans un collecteur avant de partir vers la fosse septique, ou le réseau public d’assainissement.

Quant aux eaux usées, elles peuvent être épandues, collectées et stockées, évacuées dans un réseau, une fosse, un ruisseau ou même dans un récupérateur d’eaux pluviales.

Si vous voulez en savoir plus sur les outils de plomberie, consultez notre page complète dédiée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *