Plombier expert : plombier chauffagiste

Le plombier chauffagiste installe des tuyaux, en préparant, coupant et assemblant des tuyaux de différents types de matériaux. Selon le type d’installation, il s’occuper de les monter et/ou démonter. cela comprend les appareils sanitaires, radiateurs et dispositifs de climatisation, dans les conditions de qualité et de sécurité appropriées, selon les normes établies.

Beaucoup de personnes se demandent alors à quoi sert la plomberie. La plomberie, la tuyauterie ou le gazage est l’activité liée à l’installation et à l’entretien des réseaux de canalisations pour l’alimentation en eau potable et l’évacuation des eaux usées, ainsi que des installations de chauffage dans les bâtiments et autres constructions.

1. Définition du métier de plombier chauffagiste

Au printemps et en été, lorsque le temps est chaud, le chauffagiste peut remplacer les filtres ou nettoyer les conduits. Pendant les mois d’hiver, lorsque le temps est plus froid, les chauffagistes peuvent effectuer des travaux tels que le réglage des brûleurs ou des ventilateurs. Si le système de chauffage ne semble pas fonctionner, ils peuvent vérifier la buse du brûleur, les commandes ou le thermostat pour diagnostiquer le problème.

2. Les compétences d’un plombier chauffagiste

En plus d’avoir des compétences en matière de réparation de chauffage, le technicien en chauffage doit avoir des mains très stables. Il est souvent nécessaire d’atteindre le dessous, le dessus ou le pourtour des appareils de chauffage pour effectuer les réparations nécessaires. Une bonne concentration et la capacité de travailler dans des conditions stressantes sont également nécessaires pour un technicien en chauffage.

Par exemple, un technicien en chauffage peut être appelé la nuit pendant l’hiver, juste après que le chauffage d’une personne soit tombé en panne. C’est un moment stressant pour le propriétaire, car son chauffage est en panne et la maison est froide. Les chauffagistes doivent être capables de gérer ce genre de stress tout en faisant un travail efficace de diagnostic rapide du problème et de réparation du chauffage.

3. Les honoraires d’un plombier chauffagiste

N’oubliez pas que les horaires de travail d’un chauffagiste varient. Par exemple, dans des conditions normales, les chauffagistes peuvent travailler 40 heures par semaine. Le travail peut avoir lieu à tout moment de la journée et le week-end, selon les besoins. Il est vrai que les chauffagistes peuvent travailler plus d’heures par semaine pendant les mois d’hiver. Cela en raison de l’extrême nécessité d’avoir un chauffage qui fonctionne lorsqu’il fait très froid dehors.

Les techniciens en chauffage peuvent travailler pour des entreprises de service ou de réparation de chauffage, pour des écoles ou pour des administrations publiques. Les chauffagistes ayant quelques années d’expérience professionnelle peuvent devenir superviseurs ou créer leur propre entreprise de réparation de chauffage. Ils peuvent également s’orienter vers d’autres carrières dans le domaine des services, comme la réparation de la climatisation ou l’isolation thermique.

4. Leurs qualifications professionnelles

Les chauffagistes sont généralement formés dans le cadre de programmes d’apprentissage qui débouchent sur une certification commerciale. Il n’est pas facile de se préparer à cette carrière car il existe plusieurs types de chauffage, comme le gaz, l’électricité, le pétrole et le charbon. En outre, les systèmes de chauffage comportent des pompes, des moteurs, des ventilateurs, des compresseurs, des gaines, des thermostats ou divers interrupteurs. Les chauffagistes doivent comprendre tous ces différents types de chauffage et être capables d’en réparer tous les aspects.

  • Travaux de plomberie domestique et de chauffage-climatisation (IMA367_)
  • Montage et entretien des installations de chauffage (IMA368_2)
  • Planification, gestion et exécution de l’entretien et supervision du montage des installations de chauffage (IMA374 _3).

5. les possibilités d’emploi pour un plombier chauffagiste

  • Entreprises du secteur public et/ou privé qui se consacrent au montage et à l’entretien des installations. Également à la maintenance des tuyaux et des appareils sanitaires, des radiateurs et des appareils de climatisation.
  • Les entreprises de plomberie, pour le montage et/ou l’entretien et la réparation des installations de plomberie. (radiateurs, appareils sanitaires et de climatisation domestiques)
  • Entreprises qui se consacrent au montage et/ou à la maintenance d’installations de chauffage utilisant l’air, l’eau, la vapeur et d’autres fluides comme éléments chauffants et des sources d’énergie conventionnelles (solaire, électrique, combustion, entre autres). Son activité se situe dans les domaines du montage et de la maintenance d’installations de chauffage. Il répond aux exigences fixées par la règlementation pour l’obtention des licences professionnelles correspondantes.
  • Entreprises, montage et/ou maintenance d’installations de chauffage pour bâtiments, services et processus industriels continus. (à l’exclusion du secteur de l’électricité) et/ou auxiliaires de production.

Pour aller plus loin : les tendances futures du métier

Le profil professionnel de ce diplôme, dans le secteur de la production, montre une évolution vers des compétences liées à l’utilisation des énergies renouvelables, aux systèmes électroniques qui augmentent les performances, aux machines à haute efficacité énergétique et aux nouvelles matières plastiques pour le transport des fluides.

Du point de vue des fonctions, celles-ci sont maintenues. Elles évoluent vers une augmentation des compétences liées à la qualité, la sécurité et le respect de l’environnement. Les processus de montage et de maintenance devront être adaptés aux règlementations concernant le traitement et la gestion des déchets et des polluants.

L’évolution technologique tend vers des systèmes plus économes en énergie. Cela grâce à l’utilisation de l’électronique, des automatismes et des nouveaux matériaux. Les structures organisationnelles évoluent vers une prise de décision décentralisée, favorisant l’autonomie et le travail en équipe.

Le développement de nouveaux domaines de production de chaleur est devenu extrêmement important. Par exemple les systèmes de cogénération, l’utilisation de panneaux solaires pour l’ECS, les pompes à chaleur géothermiques et les installations de biomasse.

Plombier chauffagiste : dernier conseil

Si vous voulez en savoir plus sur les différentes expertise en plomberie, consultez nos articles associés :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *