Plomberie maison : plomberie salle de bain

Comment installer la plomberie dans une salle de bains ?

Vous avez envie depuis longtemps de relooker votre salle de bains, mais vous pensez que cela vous coûtera trop cher en raison de la vétusté des tuyaux… Osez le faire vous-même ! Aujourd’hui, nous vous expliquons comment réaliser une installation de plomberie salle de bain, étape par étape. Si vous êtes déterminé, lorsque vous aurez terminé votre lecture, vous serez prêt à vous attaquer à cette réforme et à économiser beaucoup d’argent.

N’oubliez pas que la plomberie d’une salle de bains est un projet difficile auquel tout le monde n’est pas prêt. Vous devrez avoir des connaissances préalables en plomberie et vous aurez probablement besoin, à un moment donné, de faire appel à un professionnel pour vous aider à adopter la bonne approche pour l’installation.

Pourquoi changer une installation de plomberie ?

Avant de commencer la rénovation de votre salle de bains, demandez-vous s’il est vraiment nécessaire de changer toute l’installation ou simplement d’y apporter quelques ajustements. En règle générale, les professionnels recommandent de changer les tuyaux de la salle de bains si l’installation est en plomb ou en acier galvanisé, car ce sont des matériaux qui peuvent subir les effets de la corrosion ou des fuites au fil des ans.

Il est également conseillé de remplacer l’installation de plomberie d’une salle de bains si elle a plus de 10 ans ou si elle ne répond pas aux normes de sécurité actuelles.

Une autre raison de procéder à une nouvelle installation de plomberie dans une salle de bains est la volonté de réaliser une rénovation complète au cours de laquelle la disposition du lavabo, des toilettes, de la baignoire ou de la douche sera modifiée. Dans ce cas, comme les tuyaux devront probablement être rectifiés, la meilleure option est de procéder à une installation complète de tuyaux neufs. Vous serez ainsi assuré de ne pas avoir de problèmes de fuites ou de ruptures en peu de temps et l’investissement dans la rénovation en aura valu la peine.

Aspects à prendre en compte avant de faire la plomberie d’une salle de bains

Si vous ne savez pas comment installer la plomberie dans une salle de bains, la première chose à considérer au préalable sont les considérations suivantes.

Moins, c’est plus.

Le parcours des tuyaux doit être aussi court et simple que possible. Il est conseillé de placer les toilettes le plus près possible du drain qui achemine les déchets vers la fosse septique.

Évitez les odeurs désagréables.

Pour ce faire, raccordez tous les tuyaux des toilettes et du lavabo au bidon symphonique.

Pente des tuyaux.

Les canalisations des salles de bains doivent être posées avec une pente minimale de 2 %. Cela permettra d’éviter d’éventuels blocages des déchets. Il est également important que l’inclinaison ne soit pas trop forte. Si la pente est trop forte, l’eau s’écoulera si vite dans le tuyau qu’elle n’aura pas le temps de pousser les déchets et ceux-ci s’accumuleront jusqu’à former un bouchon. Plus le diamètre du tuyau est grand, moins il doit avoir de pente.

Protégez les tuyaux.

Il est conseillé de protéger les tuyaux de la salle de bains avec des tuyaux ondulés extérieurs. De cette façon, vous éviterez toute humidité éventuelle.

Installer un faux plafond.

Cela peut aider à identifier rapidement les éventuelles fuites d’eau. Cela évite également qu’une future panne ne dérange les voisins de l’étage inférieur.

Comment installer un siphon dans la salle de bains ?

Lors de la plomberie d’une salle de bains, il est nécessaire d’installer un siphon pour éviter les mauvaises odeurs. Le bidon symphonique comporte plusieurs entrées et une sortie. Les entrées ont généralement un diamètre de 40 mm et chaque entrée reçoit l’eau d’un endroit (par exemple, évier, bidet, machine à laver, douche, toilettes…). La sortie est légèrement plus grande, 50 mm de diamètre. Il est conseillé de le laisser ainsi et de ne pas le rétrécir avec un réducteur, car il est fréquent que plusieurs entrées d’eau soient utilisées en même temps dans une salle de bains. Grâce au diamètre plus important de la sortie, vous vous assurez que l’eau circule correctement dans les tuyaux et ne se sature pas.

Tous les modèles de siphons sont généralement fournis avec différentes réductions et bouchons, qui permettent de les adapter à des tuyaux de différents diamètres ou d’obturer les entrées qui ne seront pas utilisées.

Lorsque vous retirez le couvercle, vous verrez que le haut du siphon comporte un anneau en PVC qui peut être relevé ou abaissé. Une fois le bidon siphon installé, vous devrez coller l’anneau pour le fixer de sorte que lorsque vous poserez le couvercle, il sera au même niveau que le sol. Il est préférable que le siphon soit un peu bas plutôt que haut. S’il est bas, vous pourrez régler sa hauteur avec l’anneau ou en attachant une extension avec un tube. Si elle est haute, il sera difficile de la faire affleurer au sol car il faudra la couper.

Plomberie salle de bain : où placer le bidon symphonique

Si vous effectuez une nouvelle installation de plomberie dans la salle de bains, la première chose que vous devez déterminer est l’endroit où vous allez placer le bidon symphonique. Pour ce faire, vous devez tenir compte du fait qu’il doit être placé dans un endroit où il ne gêne pas d’autres éléments tels que les toilettes, le lavabo, le bidet ou la douche. Placez le siphon dans un endroit où il est libre, afin qu’il ne soit pas gênant lors de l’ouverture et de la fermeture de la porte.

Gardez à l’esprit que le siphon doit être situé le plus près possible de chaque sortie, de manière à ce que le chemin vers le bidon symphonique soit le plus court possible. Une fois que l’emplacement du siphon est clair, mettez-le en place. Si le sol définitif de la salle de bains n’est pas encore en place, prenez une ou plusieurs briques et placez-les de manière à simuler l’emplacement définitif du sol.

Placez ensuite sur eux une règle ou un guide qui repose également sur le siphon avec son couvercle en place. Placez un niveau sur le guide pour vérifier que le siphon, avec le couvercle, est à la même hauteur que le sol fini. Si vous avez des doutes sur la hauteur du siphon, rappelez-vous qu’il est préférable qu’il soit un peu bas plutôt que haut.

Plomberie salle de bain : comment installer la plomberie d’un lavabo ?

Pour installer la plomberie d’un lavabo, la première chose à faire est de pratiquer une découpe verticale dans les briques du mur pour y insérer le tuyau. Le trou doit être centré entre les prises d’eau chaude et froide de l’évier. Prenez un tuyau en PVC avec deux coudes aux extrémités et insérez-le dans la rainure ouverte dans le mur. Le coude du bas sera relié au siphon et le coude du haut à l’évier. L’axe du tuyau doit se trouver à 55 cm au-dessus du sol de la salle de bains.

Il est important que le coude le plus proche du sol, par lequel l’eau sortira du tuyau du lavabo, soit un peu plus haut que son entrée dans le siphon. De cette façon, le tuyau qui relie la sortie à l’entrée aura une légère inclinaison vers le siphon afin que l’eau ne reflue pas.

Le tuyau reliant la canalisation du lavabo au siphon peut être en PVC rigide ou souple. S’il est rigide, vous devrez le chauffer pour le rendre plus souple et l’adapter à l’espace. Une fois que vous avez joint la sortie et l’entrée avec ce tuyau à la taille requise par votre salle de bains, collez-le avec de la colle PVC. Ne l’utilisez que lorsque vous êtes sûr que le joint est correct, car ce type de colle sèche et durcit rapidement. Appliquez-le sur les deux côtés des tuyaux que vous voulez joindre, insérez-les et c’est tout !

Comment installer des tuyaux de douche

Le drain de la douche doit également être raccordé au moyen d’un tuyau en PVC à l’une des entrées du siphon. Pour ce faire, comme pour le lavabo, il faut garder à l’esprit que l’évacuation doit être un peu plus haute que l’entrée du siphon, afin que l’eau ait la chute nécessaire pour s’écouler correctement.

Utilisez un tuyau en PVC souple ou rigide et traitez-le de la même manière que vous l’avez fait pour l’évier, en joignant la sortie du drain à l’entrée du siphon et en ne le collant que lorsque vous êtes sûr qu’il est au bon endroit.

Plomberie salle de bain : dernier conseil

Vous voulez en savoir plus sur la plomberie de votre maison ? Comment régler les problèmes du quotidien ? Consultez nos articles sur le sujet :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *